AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3740 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Sanglier

Nos membres ont posté un total de 2695163 messages dans 78116 sujets
la récolte ACE

Exemple pour faire pareil Bannie10
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Exemple pour faire pareil

    Aller en bas

    default Exemple pour faire pareil

    Message par EtienneCH4 le Lun 4 Juin 2018 - 17:18

    Les paysans sont toujours obligés de courir et râler pour se faire payer 3 francs 6 sous,
    alors que d'autres se vautrent dans la monnaie en s'amusant,
    mais quelquefois la Cour des Comptes stoppe la courbe des dérives:
    <<
    Fort investissement régional, hautes rémunérations, non-respect des règles de commande publique, La chambre régionale des comptes pointe des « dysfonctionnements majeurs », notamment financiers, administratifs et de gouvernance, au sein de Fontevraud Centre culturel de l’Ouest (CCO). Cette association contrôlée par la Région gère l’animation de l’abbaye, située dans le Maine-et-Loire.

    L’association Fontevraud Centre culturel de l’Ouest créée en 1975 et financée à plus de 80 % par la région Pays de la Loire. Elle est chargée de l’animation culturelle de l’abbaye du XIIe siècle de Fontevraud, en Maine-et-Loire, un monument historique appartenant à l’État : expositions, des concerts, accueil d’artistes en résidence, des achats d’œuvres
    10 millions d’euros de subventions de 2012 à 2016

    « L’association est financée à plus de 80 % par la Région. De 2012 à 2016, la région et, de manière marginale, l’État, ont versé environ 10 millions d’euros de subventions à cet organisme (soit 2 millions d’euros par an en moyenne). Elle emploie sept personnes », précise la chambre dans son rapport d’observation, relevant des « dysfonctionnements majeurs ».

    « Information déficiente »

    La gouvernance de l’association « n’est pas régulière. L’information administrative et financière fournie au conseil d’administration est déficiente, elle ne permet pas à celui-ci d’administrer effectivement la structure, ni de contrôler de manière resserrée l’usage des fonds qui lui sont versés. »

    « Une perte de l’ordre de 70 000 € »

    En matière de ressources humaines, « en 2012 et 2013, la somme des trois rémunérations brutes les plus importantes dépassait les 190 000 € annuels. En 2014 et 2015, l’association a supporté l’intégralité de la rémunération d’un cadre de haut niveau » qui « ne travaillait que 10 % de son temps pour l’association » soit « une perte de l’ordre de 70 000 €."

    Règles de commandes publiques « non respectées »

    Enfin, « les règles de la commande publique ne sont pas respectées, y compris pour des achats de plus de 200 000 €. Certains concerts sont subventionnés à hauteur de 180 € par spectateur. » En conclusion, la chambre invite CCO à « réécrire ses statuts, à cesser d’investir sur des biens qui ne lui appartiennent pas, à informer son conseil d’administration correctement et à réviser l’ensemble de ses procédures d’achat public. »

    La réponse de Jacques Auxiette

    Jacques Auxiette, ex-président de la Région et, à ce titre, président de l’association de 2005 à 2016, défend sa gestion. La période du contrôle de la chambre « correspond à une longue et difficile phase de négociations avec le ministère de la Culture », puis de transition, plaide-t-il.

    « Parfaitement démocratique »

    Et rappelle d’emblée que le transfert de l’animation culturelle de l’État à Fontevraud, en 1992, date de son prédécesseur Olivier Guichard. S’il convient que les statuts « doivent être réactualisés », il estime que la gouvernance est « parfaitement démocratique », et l’information des membres et administrateurs « complète et transparente ».

    « Pas une perte, mais un investissement »

    Au sujet du cadre de haut niveau, celui-ci avait en effet été « partiellement mis à disposition » auprès de l’Association nationale des centres de rencontres. Cela a notamment débouché sur l’implantation, à l’abbaye de « NEF animation - nouvelles écritures du film d’animation » dont « le rayonnement est international ». Il ne s’agit donc « pas d’une perte mais d’un investissement culturel et économique au bénéfice du CCO. »

    Fontevraud, « une dimension économique »

    Quant à la hauteur du soutien de la Région à Fontevraud, il la justifie par le choix de donner à « un ensemble patrimonial d’exception", une « dimension économique dans une logique de développement du territoire. […] Ce qui explique l’importante intervention financière du conseil régional en investissement comme en fonctionnement au cours de ce quart de siècle. »

    D’autres contrôles en perspective

    Ce rapport d’observation est le premier d’une série de quatre. La Région gère en effet l’abbaye par le biais de quatre structures juridiques différentes, qui s’occupent entre d’autres des activités hôtelières et de restauration du site. Leurs comptes seront également examinés par la chambre.
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4690
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Exemple pour faire pareil

    Message par hermine 22 le Lun 4 Juin 2018 - 19:05

    il y a aussi un grand potager bio
    au prix ou sont vendues les graines ,bio bien sur ,cette activité dois être rentable
    j'y suis aller l'an dernier en allant checher du champigny ,mais pas visiter
    je pensait que c'était gratuit
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 36724
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Exemple pour faire pareil

    Message par INFOCLEM le Lun 4 Juin 2018 - 19:27

    Un gouffre financier à explorer, cela ressemble encore à de la gabegie financière pour arroser d'anciens élus entre autres
    INFOCLEM
    INFOCLEM
    + membre techno +

    département : VIENNE
    Messages : 1062
    Date d'inscription : 13/02/2011
    Age : 42
    Localisation POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Exemple pour faire pareil

    Message par Alan.fr le Mar 5 Juin 2018 - 7:08

    si tu veux un gouffre financier tu vas à Carmaux "cap découverte" Carmaux la Mecque du socialisme que ni Mitterand ni les suivants ne pouvait laisser tomber .. :tb
    Alan.fr
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5771
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 48
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Exemple pour faire pareil

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum