AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3735 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est ghislain80

Nos membres ont posté un total de 2694694 messages dans 78105 sujets
la récolte ACE

Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose Bannie10
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Aller en bas

    default Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Jeu 20 Nov - 22:44

    En France les détenteurs d'animaux ne subissent pas les memes lois
    il vaut mieux etre eleveurs d'éléphants que de bovins
    Ils ont encore massacres des centaines de bovins pour quelque cas de tub alors que les éléphants de Lyon sont restes vivants
    le pauvre eleveur recevra dans les 400€/animal seulement ,c'est honteux de detruire des eleveurs
    ARTICLE

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par hermine 22 le Ven 21 Nov - 7:45

    100000 e pour 260 animaux
    et pour repeupler ,il va en falloir combien ? :réfléchi
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 36721
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Invité le Ven 21 Nov - 8:35

    hermine 22 a écrit:100000 e pour 260 animaux
    et pour repeupler ,il va en falloir combien ? :réfléchi
    Mes deux voisins ont à nouveau leur élevage en suspicion tub, pour l'abattage, c'est :
    estimation de la valeur marchande des animaux + une aide de 400€ environ par animal pour la perte de production et pour aider à la reconstitution du cheptel.
    Mais apparemment, l'abattage ne serait plus total, mais uniquement les animaux douteux .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Ven 21 Nov - 8:42

    Pinocio dans ces conditions c'est moins dramatique
    Par contre à la fin de l'article est dit :15 animaux suspects->15 tues et finalement apres des analyses enfin sérieuses 1 cas/15 avait de la tub
    ,quel gachis pour rien
    Sais tu si ils tuent encore tous les chiens de l'agri ?

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Invité le Ven 21 Nov - 8:47

    gilles a écrit:Pinocio dans ces conditions c'est moins dramatique
    Par contre à la fin de l'article est dit :15 animaux suspects->15 tues et finalement apres des analyses enfin sérieuses 1 cas/15 avait de la tub
    ,quel gachis pour rien
    Sais tu si ils tuent encore tous les chiens de l'agri ?
    Maintenant, c'est l'agri qui choisi si il demande l'abattage immédiat des animaux suspectés ou si il attend la confirmation, mais avec obligation de faire refaire toutes les tuberculinations et de séparer les cas suspects.
    L'autopsie reste la seule solution de savoir très vite si les cas vraiment suspects étaient ou non touchés.
    Pour les animaux de ferme (chiens) ils ne sont plus abattus.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Invité le Ven 21 Nov - 8:49

    Je ne vois pas le rapport entre les éléphants(espece menacée) qui etaientsuspectés d'être malades mais sont sains et les bovins.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Ven 21 Nov - 9:53

    Laurent tu trouves normal qu'on peut tuer (moralement et économiquement) un agriculteur subissant des tests tres peu fiables alors qu'il faudrait proteger des éléphants qui n'ont rien à faire en France
    Proteger des éléphants en Afrique ou Asie oui ,pas dans des cages de zoo pour les yeux des touristes
    .
    Par le passé il y a toujours eu de la tub ,les animaux etaient marqués et restés dans l'elevage jusqu'à leur vente pour la boucherie et il n'y avait ni contagion ni transmission à l'homme et ainsi l'etat n'avait pas de frais et foutait la paix aux eleveurs

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Invité le Ven 21 Nov - 10:37

    Il y a également un souci avec les bouquetins, dans les alpes je crois, qui seraient porteurs de la brucellose,  donc qui sont un danger potentiel pour les autres animaux qui pâturent dans les alpages, il a été envisagé de les abattre et de les remplacer par une population saine, mais devinez qui s'y oppose...   63

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Lun 24 Nov - 22:19

    bonjour,
    tub....sujet délicat pour diverses raisons, c'est une zoonose d'où son caractère réglementaire.
    il convient de rappeler que dans le cas d'une intradermo simple ou comparative (iDS/IDC) on ne cherche pas un diagnostic, mais un dépistage. Une nuance importante.
    A l'heure actuelle la prévalence en France reste faible (heureusement pour nos exportations....).
    La conséquence est que :
    -les cas de tub nécessitent un contact répété avec la mycobactérie,
    -dans un cheptel, il y a en général une ou deux bêtes réellement positives,
    -les lésions à l'abattoir sont de plus en plus discrètes (ce qui n'était pas le cas auparavant avec des gros abcès de tub...): bilan souvent pas de lésion visible: ce qui ne veut pas dire absence de mycobactérium bovis.....par contre ceci est mal perçu par l'éleveur: on a le sentiment d'un abattage "pour rien"....
    mais ces abattages participent à la maîtrise de la tub, même si certain certain secteur (ex:21) sont sous pression depuis plusieurs années malheureusement.
    Sujet complexe....


    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Lun 24 Nov - 22:36

    C'est un abattage pour rien et les autorités sanitaires se foutent bien que des agris aient leur vie foutue en l'air alors qu'un traitement de la Tub est possible ,mais il faut garder un statut sanitaire(Ah quelle grande cause!!!!)
    Et pendant ce temps les éléphants et leur riches proprio ,les bouquetins et leurs observateurs ,peut etre les blaireaux ou je ne sais quels autres animaux peuvent rester en vie et porteurs de la Tub (Un agriculteur doit valoir moins cher qu'un bouquetin pour le gouvernement français ,QUELLE HONTE.
    La Tub =une zoonose ? quand les animaux depistes Tub restaient sur leur ferme ,combien d'agris etaient contaminés ?
    .
    Les agris ne sont memes pas indemnises pour cet abattage pour rien et completement inutile .Pour toucher à peine 400€ il faut etre adherent d'une boite privée qui s'appelle souvent GDS ,boite qui conivence souvent avec les vetos pour faire depenser plus aux eleveurs en leur faisant peur(genre :FCO arrive ,faut vacciner . votre sol manque d'oligos,faut acheter l'oligo vendu par votre veto ,c'est le meilleur...)

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Mar 12 Sep - 14:50

    tuberculose suite
    voila ce qui attend tous les eleveurs français bientôt si les syndicats ne font pas pression

    3/ Mesures de biosécurité

    Au printemps 2017, la DGAL a présenté au comité de pilotage national sur la tuberculose sa volonté de mettre en œuvre des mesures de biosécurité dans les élevages, autrefois réservées aux élevages infectés. En septembre 2017, la préfecture de Dordogne propose la mise en œuvre de ces dispositions par arrêté préfectoral. Ci-dessous un extrait de l’arrêté qui est actuellement en cours de discussion :

    Les élevages de bovins dont les pâtures ou les bâtiments sont situés dans la zone à risque particulier (= aires géographiques définies autour des points de découverte) font l'objet des mesures suivantes :

    Interdiction de contact direct entre les bovins ou troupeaux de bovins d'élevages distincts (suite à négociation : par des doubles clôtures ou accord en cas de pâturage tournant).
    Interdiction d'abreuvement directement sur un même cours d'eau ou sur un même point d'eau pour les troupeaux suspects de tuberculose bovine ou susceptibles d'être atteints de tuberculose bovine.
    Interdiction de mettre en pâturage des animaux d'espèces sensibles à la tuberculose bovine sur des parcelles où des terriers de blaireaux sont recensés. Ces parcelles ne pourront être utilisées pour le pâturage qu'après mise en oeuvre de dispositifs destinés à maîtriser ce risque.
    Aménagements des points d'abreuvement de manière à les rendre inaccessibles aux blaireaux. Les abreuvoirs doivent être régulièrement nettoyés et désinfectés et au minimum deux fois par an.
    Alimentation et abreuvement éloignés des lisières de bois ou forêts avec interdiction de mettre ces dispositifs à l’intérieur des zones boisées. Pas de distribution de l'aliment directement au sol.
    Distribution de la ration alimentaire à l'exclusion du fourrage le matin.
    Position des pierres à sel ou autres compléments alimentaires en bâtiment ou à une hauteur de plus de 80 cm.
    Protection des aires de stockage d'aliment de manière à les rendre inaccessibles à la faune sauvage.
    Interdiction de stocker des fumiers non protégés par un dispositif empêchant l'accessibilité aux espèces blaireaux et sangliers.
    Adaptation du rythme de dépistage des bovins au risque encouru (dépistage bis-annuel possible sur analyse de risque DDCSPP).
    Obligation de tester les animaux de plus de 6 semaines avec un test approuvé avant leur sortie à destination d'autres élevages. Les élevages ayant satisfait à un contrôle favorable en suivi renforcé postérieurement à leur classement à risque sanitaire sont dispensés de cette mesure.

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par brune romain le Mer 13 Sep - 8:21

    On n'est pas dans la merde triste

    brune romain
    + membre techno +

    département : 31
    Messages : 648
    Date d'inscription : 11/02/2013
    Age : 38
    Localisation piémont des pyrénées

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Ven 6 Oct - 22:49

    @ brune : on serait encore plus dans la merde si la France perdait son statut de pays indemne de tub......

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Ven 6 Oct - 23:24

    @gilles : la dordogne est devenue un point noir pour la tub. les mesures concernent les élevages à risque.
    c'est une zoonose, même si M. bovis n'est pas l'agent principal de la tub humaine (M. tuberculosis) :10% des cas selon certaines estimations via le lait cru ou l'inhalation de gouttelettes infectieuses lors de formes ouvertes pulmonaires chez le bovins.

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Sam 7 Oct - 0:04

    l'article semble dire que c'est dans tous les elevages de Dordogne
    et apres cela risque bien d'etre etendu à toute la France comme pour la FCo ,et autre
    comme la tub n'est pas genante pour la viande ,ce serait pas bien grave de perdre le statut ?,cela relancerait l'engraissement en France et supprimerait la corvée de vaccination fco et ferait oublier la nouvelle mode qu'est la bestionose
    C'est marrant quand une maladie passe aux oubliettes ,une autre apparait ,histoire de justifier une prise de sang annuelle dans tous les elevages peut etre :réfléchi

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Sam 7 Oct - 1:17

    l'article précise dans les élevages dans zone à risque cad à proximité d'un foyer, avec des nuances selon le type de voisinage (normalement).
    Pour la viande : la tub peut être un motif de saisie totale suivant le type de lésion  C'est une inspection systématique de tous les carcasses/abats.

    La besnoitiose Very Happy progresse doucement, mais sûrement..... ce n'est malheureusement pas une mode, c'est souvent une maladie qui s'achète avec le bovin...une petite PS a l'intro avec quarantaine pourrait parfois éviter bien des pertes pour les éleveurs et la collectivité dans le futur......

    Mais on peut rêver d'un monde sans sanitaire, ni règlement, ni biosécurité,  avec:
    plein de tuberculeux bovins et humains,
    des avortements  brucelliques en série chez les bovins,et  des hommes avec qq douleurs articulaires et fièvre,
    des vaches qui ressemblent à des éléphants (au moins elles ne seront pas abattues pour tub),
    des renards enragés ( ils seront moins nombreux à venir manger mes poules),
    des IPI qui divaguent librement de parcelle en parcelle afin de pratiquer une vaccination naturelle et gratuite,
    des belles vaches maigres pleines de paratub,
    des fromages au lait cru farcis aux salmonelles.
    au final, pas sûr que l'éleveur soit gagnant. ozil

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par MA 31 le Sam 7 Oct - 6:51

    quel est le moyen pour dépistage de la besnoitiose.
    la maladie est visible à l œil?
    MA 31
    MA 31
    + membre techno +

    Messages : 13950
    Date d'inscription : 09/10/2009
    Age : 65
    Localisation midi pyrenees

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par hermine 22 le Sam 7 Oct - 7:32

    finalement ,en lait les robots ne sont pas si mal adapté a toutes ses mesures de biosécurité :réfléchi
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 36721
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par alain le Sam 7 Oct - 7:58

    MA 31 a écrit:quel est le moyen pour dépistage de la besnoitiose.
    la maladie est visible à l œil?
    Tout est expliquer ici:
    http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/sante-animale/article/une-grave-maladie-qui-remonte-vers-le-nord-1184-83825.html


    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    alain
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 19237
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 57
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Sam 7 Oct - 8:15

    MA 31 a écrit:quel est le moyen pour dépistage de la besnoitiose.
    la maladie est visible à l œil?

    on dévie du sujet,mais rapidement:
    1- une phase fébrile :type "grippe": avec fièvre,tbles respi, jetage, epiphora (écoulement oculaire), photophobie et une peau douloureuse +/-oedemateuse, lésion sur mamelle/trayon (congestion-hémorragie) => le diagnostic différentiel n'est pas toujours évident
    2- une phase d'oedème (plutôt en zone déclive /fanon) peau chaude, douloureuse
    3- une phase chronique de sclérodermie = peau d'éléphant.

    Diag :
    la présence de kystes sur la sclère de l'oeil (zone blanche) est caractéristique mais insuffisante.La méthode de dépistage c'est:
    sérologie ELISA puis W Blot.... donc une PS,désolé Gilles :)
    Les animaux sont porteurs à vie....

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par gilles le Sam 7 Oct - 8:18

    philub a écrit:l'article précise dans les élevages dans zone à risque cad à proximité d'un foyer, avec des nuances selon le type de voisinage (normalement).
    Pour la viande : la tub peut être un motif de saisie totale suivant le type de lésion  C'est une inspection systématique de tous les carcasses/abats.

    La besnoitiose Very Happy progresse doucement, mais sûrement..... ce n'est malheureusement pas une mode, c'est souvent une maladie qui s'achète avec le bovin...une petite PS a l'intro avec quarantaine pourrait parfois éviter bien des pertes pour les éleveurs et la collectivité dans le futur......

    Mais on peut rêver d'un monde sans sanitaire, ni règlement, ni biosécurité,  avec:
    plein de tuberculeux bovins et humains,
    des avortements  brucelliques en série chez les bovins,et  des hommes avec qq douleurs articulaires et fièvre,
    des vaches qui ressemblent à des éléphants (au moins elles ne seront pas abattues pour tub),
    des renards enragés ( ils seront moins nombreux à venir manger mes poules),
    des IPI qui divaguent librement de parcelle en parcelle afin de pratiquer une vaccination naturelle et gratuite,
    des belles vaches maigres pleines de paratub,
    des fromages au lait cru farcis aux salmonelles.
    au final, pas sûr que l'éleveur soit gagnant. ozil
    A court terme ce serait peut etre dur pour certains eleveurs mais à long terme ce n'est pas certain ,resterait que des animaux solides au niveau immunitaire produisant de très bons colostrums ,quelques veaux morts chaque année ,mais aucun travail de vaccination ou traitement medical...Par contre ta profession devrait gagner son revenu uniquement sur les actes d'accouchement et autres ,mais je pense que ce serait aussi valorisant que de faire les prises de sang ou les piquouzes à la chaine : victoire

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4659
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 53
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Sam 7 Oct - 8:21

    Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose 3un0

    joli l'éléphant,non?

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par philub le Sam 7 Oct - 8:46

    @gilles: c'est sûr que les vaccins à la chaine (dans des conditions parfois plus que limites), et les PS  c'est pas mon fantasme....heureusement ce n'est pas mon activité principale:heureusement....

    La théorie du laisser faire.......et de l'auto régulation, avec établissement d'un équilibre.....
    1-la protection colostrale est limitée dans le temps(6 mois env) et n'est pas valable pour toutes les maladies
    2-il va avoir de la casse chronique dans certains cheptels (belle image du respect de l'animal et de ses voisins):
    j'ai la BVD, je laisse faire: je pollue mes voisins, je perd 15% de mes veaux, et j'ai 10% de vaches vides tous les ans depuis plusieurs années---> caisse coup dur ?
    j'ai de la tub, je promène ma vache dans le village, histoire de permettre à mes voisins d'inhaler un peu de mycobactérie et de goûter du lait cru 100% naturel....un petit séjour au sanatorium leur fera le plus grand bien......
    3-Notre pays aura une très mauvaise image en terme de sanitaire.

    La vaccination, c'est dans la majorité des cas une aide temporaire (ex brucellose,FA, rage....), ou une volonté de l'éleveur de prendre une assurance pour son cheptel (ex bvd, diarrhée veaux, respi).
    Pour la FCO, tu n'est pas obligé de vacciner tes broutards

    philub
    + membre techno +

    Messages : 365
    Date d'inscription : 15/11/2014
    Age : 50
    Localisation bourgogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par hermine 22 le Jeu 26 Oct - 9:12

    le canard aurait lévé un nouveau lièvre
    près de 8000 bovins concerné passerait en boucherie
    payé 1e50 au lieu au lieu de 3e50 l'affaire serait juteuse selon le canard
    ca mérite un éclaircissement
    qu'en est t'il exactement coté tarifaire ?
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 36721
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par fergie62 le Jeu 26 Oct - 9:32

    :réfléchi faudrait orienter les contrôles ailleurs qu' en ferme
    Faut juste avoir la volonté de le faire
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 24613
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 36
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Sparthakus le Jeu 26 Oct - 9:46

    gilles a écrit:C'est un abattage pour rien et les autorités sanitaires se foutent bien que des agris aient leur vie foutue en l'air alors qu'un traitement de la Tub est possible ,mais il faut garder un statut sanitaire(Ah quelle grande cause!!!!)
    Et pendant ce temps les éléphants et leur riches proprio ,les bouquetins et leurs observateurs ,peut etre les blaireaux ou je ne sais quels autres animaux peuvent rester en vie et porteurs de la Tub (Un agriculteur doit valoir moins cher qu'un bouquetin pour le gouvernement français ,QUELLE HONTE.
    La Tub =une zoonose ? quand les animaux depistes Tub restaient sur leur ferme ,combien d'agris etaient contaminés ?
    .
    Les agris ne sont memes pas indemnises pour cet abattage pour rien et completement inutile .Pour toucher à peine 400€ il faut etre adherent d'une boite privée qui s'appelle souvent GDS ,boite qui conivence souvent avec les vetos pour faire depenser plus aux eleveurs en leur faisant peur(genre :FCO arrive ,faut vacciner . votre sol manque d'oligos,faut acheter l'oligo vendu par votre veto ,c'est le meilleur...)
    tu vois les véto courir derrière les animaux sauvages!? déjà quand tu les appelle pour venir en urgence à la ferme c'est tout juste s'ils te demanderaient pas de venir en clinique (comme pour les chats et les chiens...   Rolling Eyes  ). sans ignorer que des prophylaxies sont nécessaires, il semble qu'on ne cherche pas à comprendre en priorité les difficultés logistiques et économiques des agri. surtout lorsque je viens de lire les mesures de biosécurité.  :tb

    A un bout on prône le retour à la nature (préservation et introduction d'animaux sauvages) parfois à grands frais et à l'autre on veut que ce soit les agri qui rationalisent les espaces naturels contre les méfaits de la nature comme si l'on pouvait mettre une activité extérieure sous cloche mais il est vrai que vu leur amour d'ailleurs de plus en plus débordant pour ce métier... ils n'ont que cela à faire : ben voyons! encore des idées pensées derrière un bureau du style usine à gaz supplémentaire pour occuper des diplômés en mal de terrain...

    autrement les animaux y'a qu'a tous les enfermer comme cela on pourra mieux contrôler les maladies! oh non mince car ils faut qu'ils se promènent ds la nature pour obtenir un label car le consommateur est désireux des animaux élevés en plein air... comme ds la publicité vous savez!! et comme le consommateur a tous les droits il vaut mieux embêter les paysans qui une fois de plus ne diront rien!

    exemple: avant d'après de pseudo intello experts formés à l'agriculture qui ont vocation à conseiller en parlant souvent de ce qu'ils ne connaissent pas, les VL fallait les enfermer pour mesurer leur caca afin de déterminer la qtté de polluant produite au travers du méthane et en déterminer la dose de nitrate à ne pas dépasser comme si on allait faire exploser la planète et réchauffer le soleil. A présent que les éleveurs ne peuvent plus suivre l'accumulation des normes notamment en raison des conséquences financières et économiques supplémentaires qu'elles engendrent, on passe à la nouvelle marotte du bio avec tout en herbe à l'extérieur donc et là bing! les maladies ne demandent qu'à exploser! comment peut on m'expliquer qu'il faut d'un côté renforcer le recours à la médecine étant vue comme le messie alors que de l'autre on accepte la reproduction de toutes sortes de bactéries, virus, etc en s'interdisant le recours à la chimie vue comme un fléau?


    Dernière édition par Sparthakus le Jeu 26 Oct - 10:41, édité 1 fois

    Sparthakus
    + membre techno +

    Messages : 10156
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 58
    Localisation le pays des fossoyeurs de l'agriculture

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par pascal le Jeu 26 Oct - 10:23

    pour ce que tu postes fergie, c'est en cours!!!! : victoire : victoire : victoire
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11650
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 44
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par lapin désenchanté le Jeu 26 Oct - 12:59

    Sparthakus a écrit:
    gilles a écrit:C'est un abattage pour rien et les autorités sanitaires se foutent bien que des agris aient leur vie foutue en l'air alors qu'un traitement de la Tub est possible ,mais il faut garder un statut sanitaire(Ah quelle grande cause!!!!)
    Et pendant ce temps les éléphants et leur riches proprio ,les bouquetins et leurs observateurs ,peut etre les blaireaux ou je ne sais quels autres animaux peuvent rester en vie et porteurs de la Tub (Un agriculteur doit valoir moins cher qu'un bouquetin pour le gouvernement français ,QUELLE HONTE.
    La Tub =une zoonose ? quand les animaux depistes Tub restaient sur leur ferme ,combien d'agris etaient contaminés ?
    .
    Les agris ne sont memes pas indemnises pour cet abattage pour rien et completement inutile .Pour toucher à peine 400€ il faut etre adherent d'une boite privée qui s'appelle souvent GDS ,boite qui conivence souvent avec les vetos pour faire depenser plus aux eleveurs en leur faisant peur(genre :FCO arrive ,faut vacciner . votre sol manque d'oligos,faut acheter l'oligo vendu par votre veto ,c'est le meilleur...)
    tu vois les véto courir derrière les animaux sauvages!? déjà quand tu les appelle pour venir en urgence à la ferme c'est tout juste s'ils te demanderaient pas de venir en clinique (comme pour les chats et les chiens...   Rolling Eyes  ). sans ignorer que des prophylaxies sont nécessaires, il semble qu'on ne cherche pas à comprendre en priorité les difficultés logistiques et économiques des agri. surtout lorsque je viens de lire les mesures de biosécurité.  :tb

    A un bout on prône le retour à la nature (préservation et introduction d'animaux sauvages) parfois à grands frais et à l'autre on veut que ce soit les agri qui rationalisent les espaces naturels contre les méfaits de la nature comme si l'on pouvait mettre une activité extérieure sous cloche mais il est vrai que vu leur amour d'ailleurs de plus en plus débordant pour ce métier... ils n'ont que cela à faire : ben voyons! encore des idées pensées derrière un bureau du style usine à gaz supplémentaire pour occuper des diplômés en mal de terrain...

    autrement les animaux y'a qu'a tous les enfermer comme cela on pourra mieux contrôler les maladies! oh non mince car ils faut qu'ils se promènent ds la nature pour obtenir un label car le consommateur est désireux des animaux élevés en plein air... comme ds la publicité vous savez!! et comme le consommateur a tous les droits il vaut mieux embêter les paysans qui une fois de plus ne diront rien!

    exemple: avant d'après de pseudo intello experts formés à l'agriculture qui ont vocation à conseiller en parlant souvent de ce qu'ils ne connaissent pas, les VL fallait les enfermer pour mesurer leur caca afin de déterminer la qtté de polluant produite au travers du méthane et en déterminer la dose de nitrate à ne pas dépasser comme si on allait faire exploser la planète et réchauffer le soleil. A présent que les éleveurs ne peuvent plus suivre l'accumulation des normes notamment en raison des conséquences financières et économiques supplémentaires qu'elles engendrent, on passe à la nouvelle marotte du bio avec tout en herbe à l'extérieur donc et là bing! les maladies ne demandent qu'à exploser! comment peut on m'expliquer qu'il faut d'un côté renforcer le recours à la médecine étant vue comme le messie alors que de l'autre on accepte la reproduction de toutes sortes de bactéries, virus, etc en s'interdisant le recours à la chimie vue comme un fléau?





    Ca c'est du texte bravo-applaudissemen
    lapin désenchanté
    lapin désenchanté
    + membre techno +

    Messages : 3320
    Date d'inscription : 05/02/2015
    Age : 53
    Localisation Outre-tombe

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Tuerie des bovins en cas de suspicion de tuberculose

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum