AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4053 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SCAGLIA CHRISTINE

Nos membres ont posté un total de 2741131 messages dans 79166 sujets
nuisibles

réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Bannie12
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu Agriblé
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Agribl10
    Le CrocoDeal du moment :
    [Cdiscount à volonté] ...
    Voir le deal

    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

    Aller en bas

    default réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par PatogaZ le Sam 5 Déc 2009 - 7:18

    Rappel du premier message :



    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 22-david-bellamy_60293a

    David Bellamy est un
    défenseur de l'environnement, ancien présentateur de télévision.
    Jusqu'à 1982, il était maître de conférence en botanique à l'université
    de Durham, où il est à présent professeur honoraire :

    Le réchauffement planétaire est la plus grande
    arnaque depuis la vente d’indulgences par l'église au Moyen Âge. Si
    notre gouvernement pense vraiment que tous ces gens vont mourir,
    pourquoi a-t-il construit le Terminal Cinq ?

    Je fait depuis 22 ans des recherches sur la
    stabilité des écosystèmes, toutes liées à l'activité humaine. C'est
    pourquoi je suis devenu l'un des principaux écologistes des premiers
    jours. Je me suis trouvé sur les piquets de grève sans doute plus que
    quiconque pour faire cesser le défrichement des forêts et des parcs
    d'éoliennes, et la surexploitation des mers. Mais quand les discours
    scientifiques ne riment à rien, on a commence à les mettre en doute. Le
    niveau de CO2 a augmenté dans l'atmosphère, mais pourquoi toutes les autres partie de la science ne forment-elles pas bloc autour de ça ?

    La vitesse de recul des glaciers dans le monde
    n'a pas changé. Les données les plus récentes montrent en fait que les
    calottes glaciaires du nord et du sud s’accroissent. Des examens
    récents de carottes de glace montrent que les hausses de température
    sont suivies de dégagement de dioxyde de carbone, pas l’inverse. Je
    serai bientôt en Nouvelle-Zélande, où deux des plus grands glaciers
    sont en train de s’étendre comme des dératés. Et depuis 1998 il n'y a
    pas eu du tout d’élévation de la température terrestre. À vrai dire,
    toutes les données sur les taches solaires indiquent que nous allons
    vers 15 années très froides.

    De nombreux documents révisés par des comités de lecture spécialisés montrent que, le CO2 augmentant, nombre de plantes et forêts poussent jusqu'à 40 pour cent plus vite. Le New Scientist
    a rapporté que 300.000 kilomètres carrés d'ancien désert sont
    aujourd’hui couverts d'arbres. Pourquoi ne médiatise-t-on pas une seule
    de ces bonnes nouvelles ?


    La température mondiale augmente à un rythme
    naturel qui a commencé il y a 300 ans. Ce changement de tendance ne
    s’est pas modifié depuis lors, comment pouvons-nous prétendre que le
    carbone en est la cause ? L’activité du Soleil est davantage corrélée
    au changement de température que le carbone.

    Le monde entier est branché sur la peur du carbone, et il n'y a rien à en craindre.

    Le consensus scientifique est faible, mais à
    chaque fois que j'allume la télévision ou lit un journal, j'entends
    qu’il existe. La BBC nous raconte sans cesse que les lacs d’Afrique
    sont en train de s'assécher à cause du réchauffement planétaire. Les
    lacs s'assèchent à cause des barrages autour d'eux, et du fait que nous
    utilisons l'eau des collectivités locales pour produire des fleurs
    coupées pour le marché européen. Pourquoi ne nous dit-on pas ces choses
    ?

    Si vous examinez les arguments de la littérature
    approuvée par des spécialistes de notre côté, elle ne prévoir aucune
    catastrophe climatique à la quasi unanimité. Mais on en est arrivé à
    une situation de maccarthysme dans la science. En tant que professeur
    d’université, j'ai l’habitude d’essayer de faire accepter un dixième de
    mes articles dans la revue scientifique hebdomadaire Nature.Mais Nature
    ne touchera aucun papier contre l’éthique du réchauffement planétaire.
    J'ai été traité de négationniste. S’ils ne craignaient pas vraiment de
    perdre le débat, ils n’écriraient pas ce genre de choses.


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_210625IMG_3144réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_264780charles
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armada10
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 87764
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 61
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Lun 28 Oct 2019 - 13:02

    PatogaZ a écrit:le druide patoramix l' avait dit , la nasa confirme :

    https://www.elishean.fr/la-nasa-admet-que-les-changements-climatiques-sont-dus-aux-modifications-de-lorbite-terrestre-et-non-aux-4x4-ou-aux-combustibles-fossiles/?fbclid=IwAR0LL7kSZkQmb3PMjtxtmWjCmMKda1Gwd64kM3D9QJO3rDl6_HdpGIzdR7o


    Pas de bol, c'est un joli fake, un bel article bien bidon. Il a de la chance le type, vu le buzz autour de cet article et sa vitesse de propagation sur les réseaux sociaux, de ne pas se retrouver avec un sérieux procès au cul. Heureusement, le NASA a autre chose à faire que de faire la guerre à ce genre d'individu, qui ferait absolument tout pour propager ce type de désinformation, même si je suis complètement convaincu, que le type est totalement persuadé de ce qu'il avance.
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par hermine 22 le Lun 28 Oct 2019 - 13:21

    le giec en aurait bien besoin également 
    la science est très partagée sur les sujets climatique 
    et des avancées sans preuve ,peuvent également être recadrée sans preuve
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37121
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Lun 28 Oct 2019 - 13:40

    hermine 22 a écrit:le giec en aurait bien besoin également 
    la science est très partagée sur les sujets climatique 
    et des avancées sans preuve ,peuvent également être recadrée sans preuve

    Bien entendu. Perso, je ne connais personne du GIEC (et ça me manque pas) et à vrai dire, je préfère amplement rester dans mon coin, tranquille, tout en essayant d'étudier à mon rythme, le phénomène du RC et de " ses réelles causes ". A vrai dire, je crois que je risque ne pas terminer avant un très long moment  Laughing.

    Le problème à l'heure actuelle, en dehors de la " haine " (puisque dès qu'il s'agit de parler du réchauffement climatique, on sort directement les griffes), de la désinformation, de l’exagération et des " conflits d’intérêts " que cela suscite, on a d'un côté une partie du monde scientifique, plus ou moins hermétique à toutes autres hypothèses que " l'activité humaine " et de l'autre, une bonne partie de la population et de certains politiques, qui malgré leur total méconnaissance sur le sujet, se permettent quand même, d'affirmer et d'être persuadés de leurs propres hypothèses.

    Je crois que l'on y arrivera jamais tant que ça fonctionnera ainsi...
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par hermine 22 le Lun 28 Oct 2019 - 16:00

    oui ,hollande en islande avait parler dans son discours de risque de tsunami 
    ce qui avait fait se regarder les experts entre eux 
    ils n'avaient jamais osé aller aussi loin Laughing
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37121
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par nicodu60 le Lun 28 Oct 2019 - 20:14

    Jéjé33 a écrit:on a d'un côté une partie du monde scientifique, plus ou moins hermétique à toutes autres hypothèses que " l'activité humaine "
    tu peux en dire plus? Tu ne penses pas plutôt que les autres hypothèses ont été réfutées depuis longtemps par les scientifiques?

    nicodu60
    + membre techno +

    département : 60
    Messages : 394
    Date d'inscription : 23/05/2010
    Age : 37
    Localisation oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par PatogaZ le Lun 28 Oct 2019 - 20:16

    nicodu60 a écrit:
    Jéjé33 a écrit:on a d'un côté une partie du monde scientifique, plus ou moins hermétique à toutes autres hypothèses que " l'activité humaine "
    tu peux en dire plus? Tu ne penses pas plutôt que les autres hypothèses ont été réfutées depuis longtemps par les scientifiques?

    c' est exactement ce que jéjé te dit , les scientifiques refusent d' envisager un réchauffement d' origine autre que anthropique (dû à l' activité humaine)


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_210625IMG_3144réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_264780charles
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armada10
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 87764
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 61
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par nicodu60 le Lun 28 Oct 2019 - 20:57

    PatogaZ a écrit:
    nicodu60 a écrit:
    Jéjé33 a écrit:on a d'un côté une partie du monde scientifique, plus ou moins hermétique à toutes autres hypothèses que " l'activité humaine "
    tu peux en dire plus? Tu ne penses pas plutôt que les autres hypothèses ont été réfutées depuis longtemps par les scientifiques?

    c' est exactement ce que jéjé te dit , les scientifiques refusent d' envisager un réchauffement d' origine autre que anthropique (dû à l' activité humaine)
    Qu est ce que tu entends par "autre qu'anthropique"?

    Je te mets en lien le résumé pour décideur du dernier rapport du giec : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/05/ar4-wg1-spm-fr.pdf
    Tu pourras voir page 4 que le rapport fait une liste des éléments qui contribuent en + ou en - sur l'énergie que reçoit la terre (forçage radiatif).

    nicodu60
    + membre techno +

    département : 60
    Messages : 394
    Date d'inscription : 23/05/2010
    Age : 37
    Localisation oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Bulbi le Lun 28 Oct 2019 - 21:45

    J'en était resté que les variations de l'activité du soleil étaient parfaitement corrélées avec les relevés de température.
    C'est un argument complètement tombé par terre ou que les savants font mine d'ignorer?

    Bulbi
    + membre techno +

    Messages : 415
    Date d'inscription : 21/12/2014
    Age : 37
    Localisation Sud du Nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par nicodu60 le Lun 28 Oct 2019 - 22:36

    L'activité solaire est pris en compte. Je te mets ce qui est écrit dans le rapport, par rapport  aux gaz à effet de serre, ce n'est pas le même ordre de grandeur (un facteur de 20) :

    " On estime que les changements du rayonnement solaire depuis 1750 ont provoqué un forçage radiatif de +0,12 [+0,06 à +0,30] Wm–2,"
    "Le forçage radiatif résultant de l’accroissement du dioxyde de carbone, du méthane et de l’oxyde nitreux représente +2,30 [+2,07 à +2,53] Wm–2"

    nicodu60
    + membre techno +

    département : 60
    Messages : 394
    Date d'inscription : 23/05/2010
    Age : 37
    Localisation oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Lun 28 Oct 2019 - 22:44

    Bulbi a écrit:J'en était resté que les variations de l'activité du soleil étaient parfaitement corrélées avec les relevés de température.
    C'est un argument complètement tombé par terre ou que les savants font mine d'ignorer?

    Il serait facile de croire que ça fonctionne ainsi, un peu comme un four avec un thermostat variable au gré des cycles, car première vue, ça semblerait tout à fait logique, mais en fait pas du tout. Un peu de la même manière que de penser que le réchauffement climatique, va d'un coup, faire disparaître le froid... puisque c'est ce que pensent beaucoup de gens.

    Le soleil est bien un acteur important c'est certain, tandis ses cycles sont étudiés, de très près, tout comme son activité en temps réel, sur ça, il n'y a même pas à se poser la question. Par contre, le soleil et ce qu'il libère en énergie, a un impact beaucoup plus important sur la stratosphère, qu'au niveau de la troposphère ( troposphère : la couche de l'atmosphère où nous vivons et où se produise la plupart des phénomènes météo). 

    D'ailleurs, vu que c'est très bien expliqué ici, je me permets de copier / coller un passage d'une étude qui l'atteste et que je valide totalement :

    ** Il semble clair maintenant que les variations d’irradiance (du soleil) dues aux cycles de 11 ans sont trop faibles et trop rapides pour engendrer des variations de température importantes à la surface de la Terre, compte tenu de son inertie thermique. En effet, l’amplitude maximale de l’irradiance, de l’ordre de 1 W/m2 au cours d’un cycle solaire, modifie le flux solaire absorbé par la surface d’environ 0,14 W/m2, en prenant en compte le facteur géométrique de dilution sur la sphère terrestre (facteur 1/4), l’albedo global (0,3), et l’absorption par l’atmosphère (environ 20%). L’impact sur une moyenne hémisphérique ou globale de la température de surface semble tout juste décelable, de l’ordre de 0,1ºC par cycle **

    Par contre, l'effet que va avoir le soleil sur la stratosphère (plus précisément, l'interaction entre ce qu'il libère et ce que contient la stratosphère), sans rentrer dans les détails parce que ce serait beaucoup trop long à expliquer, peut provoquer " des remous " notamment pendant certaines saisons, au niveau de la troposphère (là où nous vivons). Des remous, pas sous la forme d'une hausse des températures, mais au niveau de la circulation atmosphérique générale au niveau des deux hémisphères, avec en conséquences, des événements météo notables dans certains coins du globe. Ces événements, sous la forme d'une circulation atmosphérique parfois favorables à la survenue de vague de froid aux latitudes moyennes, comme par exemple pour l'Europe durant la saison hivernale et j'en passe... je ne fais la que survoler grossièrement, une petite partie de ce qui demanderait 50 pages...

    Dans le même temps, ce qu'il se passe dans la troposphère, peut aussi venir comme pénétrer dans la stratosphère et y engendrer certains événements qui auront un impact par la suite, là aussi sur la circulation générale des centres d'action dans un hémisphère. C'est très nettement plus complexe que beaucoup de personnes le pensent... oh oui !  moque 77
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Bulbi le Mar 29 Oct 2019 - 20:53

    Merci jéjé d'avoir éclairé ma lanterne  : victoire

    Bulbi
    + membre techno +

    Messages : 415
    Date d'inscription : 21/12/2014
    Age : 37
    Localisation Sud du Nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par PatogaZ le Mar 29 Oct 2019 - 21:03

    nicodu60 a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    nicodu60 a écrit:
    Jéjé33 a écrit:on a d'un côté une partie du monde scientifique, plus ou moins hermétique à toutes autres hypothèses que " l'activité humaine "
    tu peux en dire plus? Tu ne penses pas plutôt que les autres hypothèses ont été réfutées depuis longtemps par les scientifiques?

    c' est exactement ce que jéjé te dit , les scientifiques refusent d' envisager un réchauffement d' origine autre que anthropique (dû à l' activité humaine)
    Qu est ce que tu entends par "autre qu'anthropique"?

    Je te mets en lien le résumé pour décideur du dernier rapport du giec : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/05/ar4-wg1-spm-fr.pdf
    Tu pourras voir page 4 que le rapport fait une liste des éléments qui contribuent en + ou en - sur l'énergie que reçoit la terre (forçage radiatif).

    le GIEC c' est un conclave d' écolos

    pour le réchauffement anthropique , c' est celui qu'on peut directement imputer à l' homme

    pour bulbi , le changement d' inclinaison de l' axe terrestre génère des hivers retardés et qui "mangent " le printemps avec passage direct de l' hiver dans l' été aux alentours du 20 mai


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_210625IMG_3144réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_264780charles
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armada10
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 87764
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 61
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par fergie62 le Mar 29 Oct 2019 - 21:29

    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 25714
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 37
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Mar 29 Oct 2019 - 21:38

    Bulbi a écrit:Merci jéjé d'avoir éclairé ma lanterne  : victoire

    De rien, j'espère ne pas être trop complexe dans mes propos  Embarassed, mais je me dois aussi dans ma pédagogie, d'employer un minimum de termes scientifiques, même si j'essaye de vulgariser tout ça au maximum...  Embarassed

    Je pense que c'est important de démystifier tout ça en tout cas et de taper un peu dans le tas...  Laughing
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par PatogaZ le Sam 9 Nov 2019 - 20:42



    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_210625IMG_3144réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_264780charles
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armada10
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 87764
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 61
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par PatogaZ le Ven 15 Nov 2019 - 11:07

    vous avez dit réchauffement : http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2019/11/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-et-un-minimum-solaire-est-prevu-d-ici-2030.html?fbclid=IwAR1aGhXrtqRvt1o4sc1X5tcp31I7XrOQD_APwk0BFP5Y77oA4tfcv4uMNRA


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_210625IMG_3144réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Mini_264780charles
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armada10
    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 87764
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 61
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Invité le Ven 15 Nov 2019 - 13:48

    PatogaZ a écrit:vous avez dit réchauffement : http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2019/11/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-et-un-minimum-solaire-est-prevu-d-ici-2030.html?fbclid=IwAR1aGhXrtqRvt1o4sc1X5tcp31I7XrOQD_APwk0BFP5Y77oA4tfcv4uMNRA
    Désolé Pato, mais ça remugle le fake à plein nez.
    Ou plus probablement, des amateurs qui se saisissent d'une étude qu'ils doivent à peine comprendre mais dont ils interprètent les conclusions peut-être au-delà de ce que pourraient conclurent les auteurs.
    Quelques indices:
    Le mec qui publie ça l'a adapté d'un article de Terra Project (il met le lien).
    Le mec n'est pas très disert pour dire "d'ou" il parle. C'est qui ce mec ?
    Le mec en adaptant l'article d'un autre site n'a peut-être pas noté que les membres de celui-ci ne sont pas plus scientifiques que lui (jusqu'à preuve du contraire).
    Donc contrairement à une publication scientifique, il n'y a pas de "comité de lecture", c'est-à-dire un panel de spécialistes divers et relativement indépendant du site qui jugent si l'article proposé respecte la méthodologie nécessaire à toute publication se prétendant "scientifique".
    Quand au site d'origine, il semble regorger de fautes de syntaxes, me faisant penser à un article qui aurait été mal traduit.
    Ce fait est courant quand des personnes utilisent "Google traduction". Ce qui n'est pas très "scientifique".
    A la fin de l'article de Terra project, il y a un lien qui renvoie à un organisme plus ou moins scientifique suisse.
    Or, à moins d'y passer des heures, je vous met au défi de comprendre quelque chose à l'étude source:
    https://www.mdpi.com/2072-4292/11/21/2569/htm

    Donc, en attendant d'en savoir plus, et notamment l'opinion de scientifiques reconnus, ou ayant une certaine notoriété auprès du public, j'invite tout le monde à rester assez prudent sur le sujet.
    Perso, je suis tout à fait disposé à les croire, (je ne vous cache pas que je n'ai strictement aucune opinion personnelle sur le sujet), mais s'ils pouvaient faire un petit effort dans la façon de diffuser leur savoir, ça m'arrangerait.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par daniel89 le Ven 15 Nov 2019 - 17:20

    Béret vert a écrit:
    PatogaZ a écrit:vous avez dit réchauffement : http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2019/11/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-et-un-minimum-solaire-est-prevu-d-ici-2030.html?fbclid=IwAR1aGhXrtqRvt1o4sc1X5tcp31I7XrOQD_APwk0BFP5Y77oA4tfcv4uMNRA
    Désolé Pato, mais ça remugle le fake à plein nez.
    Ou plus probablement, des amateurs qui se saisissent d'une étude qu'ils doivent à peine comprendre mais dont ils interprètent les conclusions peut-être au-delà de ce que pourraient conclurent les auteurs.
    Quelques indices:
    Le mec qui publie ça l'a adapté d'un article de Terra Project (il met le lien).
    Le mec n'est pas très disert pour dire "d'ou" il parle. C'est qui ce mec ?
    Le mec en adaptant l'article d'un autre site n'a peut-être pas noté que les membres de celui-ci ne sont pas plus scientifiques que lui (jusqu'à preuve du contraire).
    Donc contrairement à une publication scientifique, il n'y a pas de "comité de lecture", c'est-à-dire un panel de spécialistes divers et relativement indépendant du site qui jugent si l'article proposé respecte la méthodologie nécessaire à toute publication se prétendant "scientifique".
    Quand au site d'origine, il semble regorger de fautes de syntaxes, me faisant penser à un article qui aurait été mal traduit.
    Ce fait est courant quand des personnes utilisent "Google traduction". Ce qui n'est pas très "scientifique".
    A la fin de l'article de Terra project, il y a un lien qui renvoie à un organisme plus ou moins scientifique suisse.
    Or, à moins d'y passer des heures, je vous met au défi de comprendre quelque chose à l'étude source:
    https://www.mdpi.com/2072-4292/11/21/2569/htm

    Donc, en attendant d'en savoir plus, et notamment l'opinion de scientifiques reconnus, ou ayant une certaine notoriété auprès du public, j'invite tout le monde à rester assez prudent sur le sujet.
    Perso, je suis tout à fait disposé à les croire, (je ne vous cache pas que je n'ai strictement aucune opinion personnelle sur le sujet), mais s'ils pouvaient faire un petit effort dans la façon de diffuser leur savoir, ça m'arrangerait.
    Ci -dessous la traduction du résumé du travail présenté ci dessus. La traduction de son intégralité demandera un peu plus de temps, mais je pense que ça en vaut la peine.
    Après avoir lu un certain nombre d'ouvrages et de travaux sur l'éventuelle modification du climat, je pencherai pour un rôle tout à fait négligeable de l'action de l'homme sur cette évolution.
    Mais...qui vivra verra………......

    Reçu le 5 septembre 2019 / accepté le 29 octobre 2019 / publié le 1 novembre 2019
    Résumé: Un enregistrement continu d'observations d'irradiance solaire totale directe (TSI) a commencé par une série d'expériences satellitaires en 1978. Cet enregistrement nécessite des comparaisons d'observations satellitaires se chevauchant avec une précision relative suffisante pour fournir des informations utiles sur les tendances à long terme de la STI. Nous examinons ici brièvement la controverse entre le moniteur de l’irradiance des radiomètres à cavité active physikalisch-meteorologisches observatorium davos (ACRIM-PMOD) concernant l’évolution de l’irradiance solaire totale (TSI) depuis 1978 et la question de savoir si celle-ci a augmenté ou légèrement diminué de 1980 à 2000. La principale question est de savoir si la STI a augmenté ou diminué au cours de la période dite de fracture ACRIM de 1989 à 1992. Il existe un écart important entre les modèles de substitution de la STI et les observations avant et après la fracture, ce qui nécessite un réexamen minutieux de l'analyse et de la modélisation des données. réalisée pendant la période de carence ACRIM. Dans cette étude, nous utilisons trois modèles de proxy TSI récemment proposés qui ne présentent aucune augmentation de la TSI pendant la période de carence en ACRIM et montrent qu'ils ne concordent avec les données de la TSI que de 1996 à 2016. Cependant, ces mêmes modèles s'écartent considérablement des observations. à partir de 1981 et 1996. Ainsi, les erreurs d’échelle doivent être différentes entre les deux périodes, ce qui suggère des erreurs dans ces modèles. En ajustant les modèles de proxy TSI pour qu'ils correspondent aux modèles de données avant et après l'écart ACRIM, nous avons constaté que ces modèles ne tiennent pas compte d'un composant TSI variant lentement. Les modèles ajustés suggèrent que la luminosité solaire silencieuse a augmenté d'environ 0,45 W / m2 entre la STI minimale de 1986 et 1996, atteignant un pic vers 2000, et a diminué d'environ 0,15 W / m2 entre le cycle minimal de la STI de 1996 et 2008. Cette tendance s’est avérée compatible avec le composite de la STI ACRIM et confirme la tendance à la hausse de la STI ACRIM de 1980 à 2000, suivie d’une tendance à la baisse à long terme depuis.
    Mots-clés: irradiation solaire totale; modélisation de données et de proxy; mesures par satellite
    daniel89
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3546
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 80
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Ven 15 Nov 2019 - 18:17

    Béret vert a écrit:
    PatogaZ a écrit:vous avez dit réchauffement : http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2019/11/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-et-un-minimum-solaire-est-prevu-d-ici-2030.html?fbclid=IwAR1aGhXrtqRvt1o4sc1X5tcp31I7XrOQD_APwk0BFP5Y77oA4tfcv4uMNRA
    Désolé Pato, mais ça remugle le fake à plein nez.
    Ou plus probablement, des amateurs qui se saisissent d'une étude qu'ils doivent à peine comprendre mais dont ils interprètent les conclusions peut-être au-delà de ce que pourraient conclurent les auteurs.


    +1000000000000000000

    Tout comme l'article sur l'axe de rotation de la terre, c'est presque de la même veine.
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Honoré de Barzac le Ven 15 Nov 2019 - 18:28

    la fonte des glaces fait monter le niveau de la mer mais pourquoi le glaçon qui fond dans mon verre ne fait pas monter le niveau dans le verre ?

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 4100
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 68
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par pathfinder le Ven 15 Nov 2019 - 18:33

    parsque tu bois ton verre trop vite ! : rr
    pathfinder
    pathfinder
    + membre techno +

    département : 80
    Messages : 5012
    Date d'inscription : 11/11/2012
    Age : 43
    Localisation somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par daniel89 le Sam 16 Nov 2019 - 9:16

    Béret vert a écrit:
    PatogaZ a écrit:vous avez dit réchauffement : http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2019/11/les-enregistrements-climatiques-correlent-bien-avec-la-variabilite-solaire-et-un-minimum-solaire-est-prevu-d-ici-2030.html?fbclid=IwAR1aGhXrtqRvt1o4sc1X5tcp31I7XrOQD_APwk0BFP5Y77oA4tfcv4uMNRA
    Désolé Pato, mais ça remugle le fake à plein nez.
    Ou plus probablement, des amateurs qui se saisissent d'une étude qu'ils doivent à peine comprendre mais dont ils interprètent les conclusions peut-être au-delà de ce que pourraient conclurent les auteurs.
    Quelques indices:
    Le mec qui publie ça l'a adapté d'un article de Terra Project (il met le lien).
    Le mec n'est pas très disert pour dire "d'ou" il parle. C'est qui ce mec ?
    Le mec en adaptant l'article d'un autre site n'a peut-être pas noté que les membres de celui-ci ne sont pas plus scientifiques que lui (jusqu'à preuve du contraire).
    Donc contrairement à une publication scientifique, il n'y a pas de "comité de lecture", c'est-à-dire un panel de spécialistes divers et relativement indépendant du site qui jugent si l'article proposé respecte la méthodologie nécessaire à toute publication se prétendant "scientifique".
    Quand au site d'origine, il semble regorger de fautes de syntaxes, me faisant penser à un article qui aurait été mal traduit.
    Ce fait est courant quand des personnes utilisent "Google traduction". Ce qui n'est pas très "scientifique".
    A la fin de l'article de Terra project, il y a un lien qui renvoie à un organisme plus ou moins scientifique suisse.
    Or, à moins d'y passer des heures, je vous met au défi de comprendre quelque chose à l'étude source:
    https://www.mdpi.com/2072-4292/11/21/2569/htm

    Donc, en attendant d'en savoir plus, et notamment l'opinion de scientifiques reconnus, ou ayant une certaine notoriété auprès du public, j'invite tout le monde à rester assez prudent sur le sujet.
    Perso, je suis tout à fait disposé à les croire, (je ne vous cache pas que je n'ai strictement aucune opinion personnelle sur le sujet), mais s'ils pouvaient faire un petit effort dans la façon de diffuser leur savoir, ça m'arrangerait.

    Oui, c'est certainement un "fake news"
    Voici la liste des auteurs et celle des travaux sur lesquelles repose cette étude.
    Ils s'y sont mis à plusieurs pendant pas mal de temps pour concevoir ce fake news

    [ltr]first_page[/ltr]
    [ltr]settings[/ltr]


    Open Access
    Remote Sens. 201911(21), 2569; https://doi.org/10.3390/rs11212569
    Article
    Modeling Quiet Solar Luminosity Variability from TSI Satellite Measurements and Proxy Models during 1980–2018
    by réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Masked-unknown-userNicola Scafetta 1,*réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Orcid,réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Masked-unknown-userRichard C. Willson 2réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Orcid,réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Masked-unknown-userJae N. Lee 3,4 andréchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Masked-unknown-userDong L. Wu 4
    1
    Department of Earth Sciences, Environment and Georesources, University of Naples Federico II, Via Cinthia 21, 80126 Naples, Italy
    2
    Active Cavity Radiometer Irradiance Monitor (ACRIM), Coronado, CA 92118, USA
    3
    Joint Center for Earth Systems Technology, University of Maryland, Baltimore County, Baltimore, MD 21228, USA
    4
    NASA Goddard Space Flight Center, Greenbelt, MD 20771, USA
    *
    Author to whom correspondence should be addressed.
    Received: 5 September 2019 / Accepted: 29 October 2019 / Published: 1 November 2019

    Références des études sur lesquels s'appuie le travail en question.
    [list=html-xx]
    [*]Hoyt, D.V.; Schatten, K.H. A discussion of plausible solar irradiance variations, 1700–1992. J. Geophys. Res. 199398, 895–906. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Lean, J.; Beer, J.; Bradley, R. Reconstruction of solar irradiance since 1610: Implications for climate change. Geophys. Res. Lett. 199522, 3195–3198. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Wang, Y.-M.; Lean, J.L.; Sheeley, N.R.J. Modeling the Sun’s magnetic field and irradiance since 1713. Astrophys. J. 2005625, 522. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Tapping, K.F.; Boteler, D.; Charbonneau, P.; Crouch AManson, A.; Paquette, H. Solar magnetic activity and total irradiance since the Maunder minimum. Sol. Phys. 2007246, 309–326. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Steinhilber, F.; Beer, J.; Fröhlich, C. Total solar irradiance during the Holocene. Geophys. Res. Lett. 200936, L19704. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Krivova, N.A.; Vieira, L.E.A.; Solanki, S.K. Reconstruction of solar spectral irradiance since the Maunder minimum. J. Geophys. Res. 2010115, a12112. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Vieira, L.E.A.; Solanki, S.K.; Krivova, N.A.; Usoskin, I. Evolution of the solar irradiance during the Holocene. A&A 2011531, A6. [Google Scholar]

    [*]Shapiro, A.I.; Schmutz, W.; Rozanov, E.; Schoell, M.; Haberreiter, M.; Shapiro, A.V.; Nyeki, S. A new approach to the long-term reconstruction of the solar irradiance leads to large historical solar forcing. A&A 2011529, A67. [Google Scholar]

    [*]Solanki, S.K.; Krivova, N.A.; Haigh, J.D. Solar irradiance variability and climate. Annu. Rev. Astron. Astrophys. 201351, 311–351. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Kopp, G. Magnitudes and timescales of total solar irradiance variability. J. Space Weather Space Clim. 20166, A30. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Matthes, K.; Funke, B.; Andersson, M.E.; Barnard, L.; Beer, J.; Charbonneau, P.; Clilverd, M.; Dudok de Wit, T.; Haberreiter, M.; Hendry, A.; et al. Solar forcing for CMIP6 (v3.2). Geosci. Model Dev. 201710, 2247–2302. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Egorova, T.; Schmutz, W.; Rozanov, E.; Shapiro, A.I.; Usoskin, I.; Beer, J.; Tagirov, R.V.; Pete, T. Revised historical solar irradiance forcing Revised historical solar irradiance forcing. A&A 2018615, A85. [Google Scholar]

    [*]Beer, J.; Tobias, S.; Weiss, N. An Active Sun Throughout the Maunder Minimum. Sol. Phys. 1998181, 237–249. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Owens, M.J.; Usoskin, I.; Lockwood, M. Heliospheric modulation of galactic cosmic rays during grand solar minima: Past and future variations. Geophys. Res. Lett. 201239, L19102. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Coddington, O.; Lean, J.; Pilewskie, P.; Snow, M.; Lindholm, D. A solar irradiance climate data record. Bull. Am. Meteorol. Soc. 201697, 1265–1282. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Yeo, K.L.; Krivova, N.A.; Solanki, S.K.; Glassmeier, K.H. Reconstruction of total and spectral solar irradiance from 1974 to 2013 based on KPVT, SoHO/MDI and SDO/HMI observations. Astron. Astrophys. 2014570, A85. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; West, B.J. Estimated solar contribution to the global surface warming using the ACRIM TSI satellite composite. Geophys. Res. Lett. 200532, L18713. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; West, B.J. Phenomenological solar signature in 400 years of reconstructed Northern Hemisphere temperature record. Geophys. Res. Lett. 200633, L17718. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Empirical analysis of the solar contribution to global mean air surface temperature change. Atmos. Sol. Terrest. Phys. 200971, 1916–1923. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Discussion on climate oscillations: CMIP5 general circulation models versus a semiempirical harmonic model based on astronomical cycles. Earth Sci. Rev. 2013126, 321–357. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Solar and planetary oscillation control on climate change: Hind-cast, forecast and a comparison with the CMIP5 GCMS. Energy Environ. 201324, 455–496. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]IPCC. Climate Change 2013: The Physical Science Basis. Contribution of Working Group I to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change; Stocker, T.F., Qin, D., Plattner, G.-K., Tignor, M., Allen, S.K., Boschung, J., Nauels, A., Xia, Y., Bex, V., Midgley, P.M., Eds.; Cambridge University Press: Cambridge, UK; New York, NY, USA, 2013; p. 1535. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Soon, W.; Connolly, R.; Connolly, M. Re-evaluating the role of solar variability on Northern Hemisphere temperature trends since the 19th century. Earth-Sci. Rev. 2015150, 409–452. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Gueymard, C.A. A reevaluation of the solar constant based on a 42-year total solar irradiance time series and a reconciliation of spaceborne observations. Sol. Energy 2018168, 2–9. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Foukal, P.A.; Lean, J.L. An empirical model of total solar irradiance variation between 1874 and 1988. Science 1990247, 556–558. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Willson, R.C.; Mordvinov, A.V. Secular total solar irradiance trend during solar cycles 21–23. Geophys. Res. Lett. 200330, 1199–1203. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C. Solar irradiance variability since 1978. Space Sci. Rev. 2006125, 53–65. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Dudok de Wit, T.; Kopp, G.; Fröhlich, C.; Schöll, M. Methodology to create a new total solar irradiance record: Making a composite out of multiple data records. Geophys. Res. Lett. 201744, 1196–1203. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Willson, R.C. Total solar irradiance trend during solar cycles 21 and 22. Science 1997277, 1963–1965. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Willson, R.C. ACRIMSAT/ACRIM3 update and the Total Solar Irradiance databases. Astrophys. Space Sci. 2014352, 341–352. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Hoyt, D.V.; Kyle, H.L.; Hickey, J.R.; Maschhoff, R.H. The Nimbus 7 solar total irradiance: A new algorithm for its derivation. J. Geophys. Res. 199297, 51–63. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Lee, R.B., 3rd; Gibson, M.A.; Wilson, R.S.; Thomas, S. Long-term total solar irradiance variability during sunspot cycle 22. J. Geophys. Res. 1995100, 1667–1675. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C. Total solar irradiance observation. Surv. Geophys. 201233, 453–473. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Kopp, G. An assessment of the solar irradiance record for climate studies. J. Space Weather Space Clim. 20144, A14. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C.; Lean, J. The Sun’s total irradiance: Cycles, trends and related climate change uncertainties since 1976. Geophys. Res. Lett. 199825, 4377–4380. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Dewitte, S.; Nevens, S. The total solar irradiance climate data record. Astroph. J. 2016830, 25. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Total Solar Irradiance Satellite Composites and their Phenomenological Effect on Climate. In Evidence-Based Climate Science; Easterbrook, D., Ed.; Elsevier: Amsterdam, The Netherlands, 2011; Volume 12, pp. 289–316. [Google Scholar]

    [*]Scafetta, N.; Willson, R.C. ACRIM total solar irradiance satellite composite validation versus TSI proxy models. Astrophys. Space Sci. 2014350, 421–442. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Chapman, G.A.; Cookson, A.M.; Dobias, J.J. Variations in total solar irradiance during solar cycle 22. J. Geophys. Res. 1996101, 13541–13548. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C.; Lean, J. Solar radiative output and its variability: Evidence and mechanisms. Astron. Astrophys. Rev. 200412, 273–320. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C. Solar irradiance variability. In Geophysical Monograph 141: Solar Variability and its Effect on Climate; Chapt. 2: Solar Energy Flux Variations; American Geophysical Union: Washington, DC, USA, 2004; pp. 97–110. [Google Scholar]

    [*]Scafetta, N.; Willson, R.C. Comparison of Decadal Trends among Total Solar Irradiance Composites of Satellite Observations. Adv. Astron. 20192019, 1214896. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Willson, R.C. Measurements of solar total irradiance and its variability_SSR 1984. Space Sci. Rev. 198438, 203–242. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C. Degradation of Radiometers in Space: Application to VIRGO TSI. 2014. Available online: ftp://ftp.pmodwrc.ch/pub/Claus/VIRGO-TSI/VIRGO_TSI-vers64.pdf (accessed on 9 January 2019).

    [*]Fröhlich, C. Observations of irradiance variations. Space Sci. Rev. 200094, 15–24. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Fröhlich, C. Total Solar Irradiance: What Have We Learned from the Last Three Cycles and the Recent Minimum? Space Sci. Rev. 2013176, 237–252. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; Willson, R.C. TSI trend issue resolved using a surface magnetic flux TSI proxy model, ACRIM-gap and TSI trend issue resolved using a surface magnetic flux TSI proxy model. Geophys. Res. Lett. 200936, L05701. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Pap, J.; Willson, R.C.; Frohlich, C.; Donnely, R.D.; Puga, L. Long-term variations in total solar irradiance. Solar Phys. 1994152, 13–21. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Lockwood, M.; Fröhlich, C. Recent oppositely-directed trends in solar climate forcings and the global mean surface air temperature. Proc. R. Soc. A 2007463, 2447–2460. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.A. Critical Review of Models of Composite Total Solar Irradiance. Available online: http://abstractsearch.agu.org/meetings/2005/SM/SH23B-05.html (accessed on 9 January 2019).

    [*]Thejll, P.; Lassen, K. Solar forcing of the northern hemisphere land air temperature: New data. J. Atmos. Sol. Terrest. Phys. 200062, 1207–1213. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Loehle, C.; Scafetta, N. Climate Change Attribution Using Empirical Decomposition of Climatic Data. Open Atmos. Sci. J. 20115, 74–86. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Mazzarella, A.; Scafetta, N. The Little Ice Age was 1.0–1.5 °C cooler than current warm period according to LOD and NAO. Clim. Dyn. 201851, 3957–3968. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Multi-scale harmonic model for solar and climate cyclical variation throughout the Holocene based on Jupiter-Saturn tidal frequencies plus the 11-year solar dynamo cycle. J. Atmos. Sol. Terrest. Phys. 201280, 296–311. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Does the Sun work as a nuclear fusion amplifier of planetary tidal forcing? A proposal for a physical mechanism based on the mass-luminosity relation. J. Atmos. Sol. Terrest. Phys. 201281–82, 27–40. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; Milani, F.; Bianchini, A.; Ortolani, S. On the astronomical origin of the Hallstatt oscillation found in radiocarbon and climate records throughout the Holocene. Earth Sci. Rev. 2016162, 24–43. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Gervais, F. Anthropogenic CO2 warming challenged by 60-year cycle. Earth Sci. Rev. 2016155, 129–135. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Ogurtsov, M.G.; Nagovitsyn, Y.A.; Kocharov, G.E.; Jungner, H. Long-period cycles of the sun’s activity recorded in direct solar data and proxies. Sol. Phys. 2002211, 371–394. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Vaquero, J.M.; Gallego, M.C.; Garcia, J.A. A 250-year cycle in naked-eye observations of sunspots. Geophys. Res. Lett. 200229, 1997. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; Willson, R.C. Planetary harmonics in the historical Hungarian aurora record (1523–1960). Planet. Space Sci. 201378, 38–44. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Discussion on the spectral coherence between planetary, solar and climate oscillations: A reply to some critiques. Astrophys. Space Sci. 2014354, 275–299. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. Empirical evidence for a celestial origin of the climate oscillations and its implications. J. Atmos. Sol. Terrest. Phys. 201072, 951–970. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N.; Willson, R.C. Empirical evidences for a planetary modulation of total solar irradiance and the TSI signature of the 1.09-year Earth-Jupiter conjunction cycle. Astrophys. Space Sci. 2013348, 25–39. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Steinhilber, F.; Abreu, J.A.; Beer, J.; Brunner, I.; Christl, M.; Fischer, H.; Heikkilä, U.; Kubik, P.W.; Mann, M.; McCracken, K.G.; et al. 9400 years of cosmic radiation and solar activity from ice cores and tree rings. PNAS 2012109, 5967–5971. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Scafetta, N. On the reliability of computer-based climate models. Ital. J. Eng. Geol. Environ. 20191, 49–70. [Google Scholar]

    [*]Baranyi, T.; Pap, J.M. Active region properties and irradiance variations. Adv. Space Res. 201250, 676–682. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Krivova, N.A.; Balmaceda, L.; Solanki, S.K. Reconstruction of solar total irradiance since 1700 from the surface magnetic flux. Astron. Astrophys. 2007467, 335–346. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Krivova, N.A.; Solanki, S.K.; Wenzler, T. ACRIM gap and total solar irradiance revisited: Is there a secular trend between 1986 and 1996? Geophys. Res. Lett. 200936, L20101. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Wenzler, T.; Solanki, S.K.; Krivova, N.A.; Fröhlich, C. Reconstruction of solar irradiance variations in cycles 21–23 based on surface magnetic fields. Astron. Astrophys. 2006460, 583–595. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Ball, W.T.; Unruh, Y.C.; Krivova, N.A.; Solanki, S.; Wenzler, T.; Mortlock, D.J.; Jaffe, A.H. Reconstruction of total solar irradiance 1974–2009. Astron. Astrophys. 2012541, A27. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Wang, H.; Wang, Y.; Ye, X.; Yang, D.; Wang, K.; Li, H.; Fang, W. Instrument Description: The Total Solar Irradiance Monitor on the FY-3C Satellite, an Instrument with a Pointing System. Sol. Phys. 2017289, 8. [Google Scholar] [CrossRef]

    [*]Wang, H.; Qi, J.; Huiduan, H.; Fang, L. Initial In-flight Results: The Total Solar Irradiance Monitor on the FY-3C Satellite, an Instrument with a Pointing System. Sol. Phys. 2017292, 9. [Google Scholar] [CrossRef]

    [/list]
    daniel89
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3546
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 80
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par jojogo le Sam 16 Nov 2019 - 14:49

    Honoré de Barzac a écrit:la fonte des glaces fait monter le niveau de la mer mais pourquoi le glaçon qui fond dans mon verre ne fait pas monter le niveau dans le verre ?

    Le niveau dans le verre a augmenté quand le glaçon y a été mis.

    Pour ce qui est de la fonte des glaces, il faut différencier s'il s'agit de glaciers donc sur terre ou de la banquise qui comme le glaçon n'aura pas d'impact.

    De plus avec la fonte des glaces, il y aura réduction de l'effet d'albédo, donc augmentation de la température, donc réchauffement donc plus de vapeur d'eau dans l'air et donc peut-être une moindre hausse du niveau des mers que ce qui est prévu.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 1871
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 44
    Localisation Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par EtienneCH4 le Mer 1 Jan 2020 - 15:29

    le réchauffement c'est pas nouveau, il y des millions d'années, il avait été de plus 6 °C, on est loin de 1.5 à 2 de nos éminents stragèges en tong de bureu,
    <<

    Un thermostat carbone naturel pour le climat

    Des forages ont ainsi été effectués sur les rides de Terre-Neuve qui sont recouvertes par d'importants dépôts de sédiments qui se sont déposés sous le Deep Western Boundary Current pendant le PETM.(événement thermique)  L'un des objectifs était d'obtenir une excellente résolution temporelle concernant la mise en place des dépôts. Aujourd'hui un groupe de chercheurs vient de publier un article dans Nature Geoscience qui rend compte d'un des résultats obtenus.
    Publicité
    Il est apparu que juste après le PETM, on constate la formation d'une couche de carbonate dans les sédiments. Ces carbonates n'étaient pas présents avant. Pour interpréter ce fait, il faut admettre qu'un processus de régulation du climat s'est enclenché qui a conduit à un puits de carbone. Le gaz carbonique dont la concentration avait brutalement augmenté dans l'atmosphère, causant l'acidification des océans, a finalement été piégé sous la forme de ces carbonates, ramenant progressivement le climat à des températures plus clémentes.
    Ce n'est pas vraiment une surprise car le phénomène était théorisé depuis longtemps par le géochimiste de l'université de Yale, Robert Berner (1935-2015). En effet, une atmosphère plus chaude et plus riche en CO2 conduit à une érosion des roches plus importantes, en particulier des silicates de calcium et de magnésium. Le processus absorbe du gaz carbonique atmosphérique et le cycle de l'eau va entraîner les ions calcium et magnésium dans l'océan où ils pourront réagir pour former finalement des carbonates stockant sous forme solide le carbone atmosphérique. Plusieurs paramètres vont entrer en jeu pour décider de l'importance de cette séquestration mais elle peut être suffisamment grande pour jouer le rôle d'un thermostat avec le climat.
    Il semble que c'est bien ce qui s'est produit avec le PETM. Mais le processus a pris beaucoup de temps, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il nous sauve du réchauffement climatique au cours de ce siècle car il faudrait pour cela plusieurs dizaines de milliers d'années au minimum.
    note: ce qu'il faut comprendre: la vie sur terre relargue du CO2 (humains, animaux ,plantes, océans, érosion des roches.....) et ce O2 va se recombiner avec les éléments qui l'on perdu, (photosynthèse, carbonatation, ...) on revient au cycle du vivant sinon il y a longtemps que le système serait en déséquilibre, mais ça c'est difficile à comprendre pour un philosophe en tong !!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4956
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par dgé le Lun 6 Jan 2020 - 18:43

    regardez ici:

    https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/isobaric/1000hPa/orthographic=-61.91,13.43,671/loc=43.167,22.848

    le nombre d'anticyclone qu'il y a autour du pole sud, ça vous étonne qu'on ait un temps pourri, pas moi, mais d'autre peuvent peut être me confirmer que c'est toujours comme ça là bas :réfléchi
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 32975
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Lun 6 Jan 2020 - 19:57

    dgé a écrit:regardez ici:

    https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/isobaric/1000hPa/orthographic=-61.91,13.43,671/loc=43.167,22.848

    le nombre d'anticyclone qu'il y a autour du pole sud, ça vous étonne qu'on ait un temps pourri, pas moi, mais d'autre peuvent peut être me confirmer que c'est toujours comme ça là bas :réfléchi

    Ici en France, nous sommes sous la dominance de l'anticyclone des Açores du côté de notre pays, qui déborde aisément sur l'Europe de l'Ouest depuis les fêtes, malgré quelques petites faiblesses passagères selon les moments. De plus, présence d'un anticyclone en hiver sur le pays, n'est pas forcément synonyme de beau temps, à cause des hautes pressions qui bloquent l'humidité près du sol et dans les basses couches, apportant selon les régions, un temps gris, très frais à froid et même parfois des bruines ou petites pluies, sous cette grisaille qui peut-être épaisse. 

    M'enfin, le temps pourri, c'était plutôt entre octobre et décembre, parce que depuis quelques jours maintenant, ce sont les hautes pressions qui dominent, pour preuve avec ces valeurs tout à fait anticycloniques, même si les apparences sont trompeuses dans le ciel. Et puis on ne peut pas réduire le temps, sensible à son patelin et sa région. On retrouve à peine des basses pressions vers la Grande-Bretagne :
     réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 9bfj

    La conséquence par contre du temps pourri que nous avons eu durant plusieurs semaines et cette absence réelle de véritable froid, apportait dans un flux de Nord polaire ou dans un flux d'Est à Nord-est continental, provient du fait que l'on garde des régions polaires, complètement obstruées par d'importantes basses pressions, restant enracinées dans ces secteurs... on se retrouve donc soit avec un flux d'Ouest (ou de Sud-ouest) apportant douceur et humidité, ou bien, des conditions anticyclonique avec un anticyclone complètement étalé et aplati sur l'Europe et favorisant le temps actuel (anticyclonique, mais gris et quand même assez froid en basse couche), avec des inversions de températures.

    L'état des centres d'action au niveau de l'hémisphère Nord avec le plus gros des basses pressions entourées en noir :

    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Xkzz

    Bien que ce qu'il se passe dans l'hémisphère Sud puisse avoir un rôle à jouer, il reste secondaire et pour l'instant, tout découle en grande partie, d'un couplage stratosphère / troposphère au niveau de l’hémisphère Nord, bien trop massif et optimal, pour qu'une configuration hivernale franche, beaucoup plus froid et plus sèche dans les basses couches puissent se mettre en place.

    Concernant ton lien (non dénué d’intérêt et très intéressant), il vaut mieux grimper en altitude à 500 hpa pour pouvoir réellement observer et quantifier l'organisation des flux généraux, mais aussi pour mieux situer les dépressions et anticyclones, sans avoir à consulter la carte des pressions : https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/isobaric/500hPa/orthographic=-10.21,32.00,584/loc=43.167,22.848
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par EtienneCH4 le Mar 7 Jan 2020 - 12:02

    merci JJ pour cette contribution
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4956
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par daniel89 le Mar 7 Jan 2020 - 14:48

    a lire: " le réchauffement climatique: le pavé dans la mare" de Jean Marc Bonnamy.
    Démonstration scientifique de la non culpabilité du CO2 dans le "réchauffement"
    Il vaut mieux avoir quelques connaissances en physique mais c'est fort intéressant.
    daniel89
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3546
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 80
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Honoré de Barzac le Mar 7 Jan 2020 - 18:05

    daniel89 a écrit:a lire: " le réchauffement climatique: le pavé dans la mare" de Jean Marc Bonnamy.
    Démonstration scientifique de la non culpabilité du CO2 dans le "réchauffement"
    Il vaut mieux avoir quelques connaissances en physique mais c'est fort intéressant.
    pas mal...on peut y lire des extraits du bouquin

    https://livre.fnac.com/a12844010/Jean-Marc-Bonnamy-Rechauffement-climatique

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 4100
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 68
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par dgé le Mar 7 Jan 2020 - 19:39

    Jéjé33 a écrit:
    Concernant ton lien (non dénué d’intérêt et très intéressant), il vaut mieux grimper en altitude à 500 hpa pour pouvoir réellement observer et quantifier l'organisation des flux généraux, mais aussi pour mieux situer les dépressions et anticyclones, sans avoir à consulter la carte des pressions : https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/isobaric/500hPa/orthographic=-10.21,32.00,584/loc=43.167,22.848
    corriges moi encore si je me trompe, mais ça ne ressemble pas vraiment à un anticyclone, mais ça ressemble à anticyclone + golf stream :réfléchi

    c'est normal et usuel d'avoir ces 6 ou 7 anticyclones au pole sud, ou c'est HAARP qui fait ça :réfléchi
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 32975
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Mar 7 Jan 2020 - 20:29

    dgé a écrit:
    Jéjé33 a écrit:
    Concernant ton lien (non dénué d’intérêt et très intéressant), il vaut mieux grimper en altitude à 500 hpa pour pouvoir réellement observer et quantifier l'organisation des flux généraux, mais aussi pour mieux situer les dépressions et anticyclones, sans avoir à consulter la carte des pressions : https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/isobaric/500hPa/orthographic=-10.21,32.00,584/loc=43.167,22.848
    corriges moi encore si je me trompe, mais ça ne ressemble pas vraiment à un anticyclone, mais ça ressemble à anticyclone + golf stream :réfléchi

    c'est normal et usuel d'avoir ces 6 ou 7 anticyclones au pole sud, ou c'est HAARP qui fait ça :réfléchi

    En fait et ça peut arriver à tout le monde de faire cette erreur, il ne faut pas oublier que dans l'hémisphère Sud, les vents (les flux) sont orientés dans le sens inverse, autour des dépressions et des anticyclones, par rapport à l'hémisphère Nord. Ce que tu observes ainsi autour du pôle, ce sont en fait des dépressions !

    La carte des flux autour de ces dépressions (sens des aiguilles d'une montre dans l’hémisphère Sud) avec en tout 8 dépressions tout autour du pôle Sud :

    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Obeb

    Et l'on retrouve ces dépressions autour du PS, sur la carte du modèle GFS :

    réchauffement climatique : les vérités qui dérangent - Page 3 Vqoh

    Désolé pour la qualité de la seconde carte, c'est plus petit, mais je n'ai pas autre chose et tu vas pouvoir retrouver tes 8 dépressions (et non anticyclones) autour du pôle Sud. Les autres zones en rouge un peu plus éloignées, correspondent à de faibles valeurs de hautes pressions, plus du marais barométrique que de réels et puissants anticyclones.

    La confusion arrive, pas de soucis, mais je vois au moins que tu es observateur et que tu cherches à comprendre !  : victoire
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par dgé le Mar 7 Jan 2020 - 20:32

    : victoire je me coucherais un peu moins con
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 32975
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Honoré de Barzac le Mar 7 Jan 2020 - 20:51

    dgé a écrit:: victoire je me coucherais un peu moins con
    et vu la carte ce serait de la faute du PS ? Very Happy

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 4100
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 68
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par EtienneCH4 le Mer 8 Jan 2020 - 17:17

    Honoré de Barzac a écrit:
    dgé a écrit:: victoire je me coucherais un peu moins con
    et vu la carte ce serait de la faute du PS ? Very Happy
    pas seulement, ce sont les technocrates, avec leurs conneries, qui on inversé le sens des courants froids et chauds, donc il faut éradiquer les technocrates,
    : res
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4956
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par carlo s le Mer 15 Jan 2020 - 10:00

    bravo les belges ....

    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 35899
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 51
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par dgé le Mer 15 Jan 2020 - 16:12

    si ce gars fait une vidéo sur l'agriculture, il nous le ferait pareil, dans le derche ...
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 32975
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par carlo s le Mer 15 Jan 2020 - 17:35

    quand la pollution deviens une machine à cash $$$$$$$$$$$!
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 35899
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 51
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par spontus le Mar 28 Jan 2020 - 16:20



    Intéressante vidéo même si les journalistes n'arrêtent pas de l'interrompre , l'empêchant  d'aller au bout de ses résonnements .  rame
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 7088
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 57
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par fergie62 le Mar 28 Jan 2020 - 18:09

    Ces cons là serait prêt à le brûler sur le plateau le qualifiant d hérétique
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 25714
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 37
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par gaston02 le Mar 28 Jan 2020 - 18:52

    Et bien le gus, il est loin d'être con... j'adore ce genre de vérité. cheers

    gaston02
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 1338
    Date d'inscription : 27/09/2013
    Age : 49
    Localisation Est 02

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Invité le Mar 28 Jan 2020 - 19:02

    fergie62 a écrit:Ces cons là serait prêt à le brûler sur le plateau le qualifiant d hérétique

    pourtant TV LIBERTÉ c est pas bfm Very Happy


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par EtienneCH4 le Mar 28 Jan 2020 - 19:05

    carlo s a écrit:quand la pollution deviens une machine à cash $$$$$$$$$$$!
    depuis le temps que je vous le dit, vous allez peut-être commencer à comprendre !!!!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4956
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par spontus le Mar 28 Jan 2020 - 19:12

    gaston02 a écrit:Et bien le gus, il est loin d'être con... j'adore ce genre de vérité. cheers


    Surtout que c'est une vérité qui nous arrange ! : rr
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 7088
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 57
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Honoré de Barzac le Mar 28 Jan 2020 - 20:50

    par contre et c'est vrai, c'est chiant qu'on le laisse pas parler et développer.....

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 4100
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 68
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par EtienneCH4 le Mar 4 Fév 2020 - 9:39

    à cogiter: ils ne seront jamais d'accord !!!
    <<
    La fonte des glaces fait monter le niveau des océans. Mais cette masse d'eau additionnelle entraîne aussi un enfoncement du plancher océanique d'environ 0,11 millimètre par an. De quoi atténuer (un peu) l'élévation du niveau de la mer.

    La mer monte. Signe indubitable du réchauffement climatique, la montée des eaux menace de faire disparaître des îles et des territoires entiers. La hauteur de l'océan est déterminée par le volume d’eau et par les modifications de la topographie du fond océanique. Jusque dans les années 2000, la variation du niveau de la mer était essentiellement liée à l'expansion thermique : la hausse des températures entraîne une augmentation du volume d'eau mais sans modifier sa masse. Depuis ces dernières années, un autre phénomène a pris le pas sur l'expansion thermique : la fonte des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique. Or, contrairement à l'expansion thermique, cette dernière accroît la masse d'eau, ce qui fait peser un poids plus lourd sur le fond océanique.

    Montée des eaux : la correction glaciaire isostatique

    Ce phénomène, appelé rebond postglaciaire (correction glaciaire isostatique ou GIA), a déjà été observé lors de la dernière déglaciation il y a 20.000 ans. Il entraîne un transfert de charge du continent, qui est libéré du poids de la glace, vers l'océan. Ceci aboutit à une déformation du fond océanique, relativement élastique, qui s'enfonce et s'agrandit. Ce phénomène, bien connu des scientifiques, atténue la hausse des océans (le « contenant » pour le volume d'eau étant plus grand). Mais il était jusqu'ici considéré comme négligeable, car inférieur à la plage d'incertitude sur l'amplitude de l'élévation de l'océan. Ce ne serait plus le cas aujourd'hui, avance une nouvelle étude parue dans Geophysical Research Letters.



    Dans certaines régions, le niveau de la mer est monté de 15 à 20 cm entre 1993 et 2018.
    la hausse est amplifiée ou atténuée par des phénomènes géologiques. © NOAA Climate.gov 

    Un affaissement du plancher océanique de 0,11 mm par an

    Les chercheurs ont calculé que le poids supplémentaire de l'eau avait entraîné un affaissement du plancher océanique se traduisant par une baisse du niveau de la mer de 0,11 millimètre par an pour la période 2005-2015. Pas de quoi compenser l'élévation totale, estimée à 3,1 millimètres par an par une vaste étude de 2018 menée par plus de 60 institutions et équipes de recherche. Celle-ci, qui ne prend pas en compte la GIA, considère l'expansion thermique, la fonte des glaciers, la calotte du Groenland et de l'Antarctique, ces derniers comptant respectivement pour 52 %, 21 %, 15 % et 8 % de l'élévation sur la période 1997-2018. Selon cette étude, la hausse du niveau des océans subirait une accélération de 0,1 millimètre par an ces dernières années. Le Giec prévoit pour sa part une élévation des océans comprise entre 30 centimètres et un mètre d'ici 2100.


    Cette marge d'erreur très importante est liée aux nombreuses incertitudes des différents facteurs affectant la hausse du niveau de la mer (ampleur du réchauffement atmosphérique, vitesse de fonte des glaciers et de la banquise, modification des courants océaniques, tectonique des plaques, libération dans la mer des eaux continentales, dépôt de sédiments, évaporation...). De plus, cette élévation va présenter d'importantes variations régionales, en raison notamment de la distribution non uniforme de la température de l'océan et de la salinité. La fonte des glaciers devrait ainsi entraîner une amplification de l'élévation dans les océans tropicaux de 20 % à 30 % par rapport au niveau global. À l'inverse, les zones de hautes latitudes « libérées » des glaciers vont connaître un soulèvement et devraient donc subir une montée des eaux relativement moindre. En 2018, une étude publiée dans Science avait ainsi montré que le sol sous la glace dans la baie de la mer d'Amundsen, en Antarctique ouest, s'élève de 4,1 centimètres par an.
    Publicité
    Bramha Dutt Vishwakarma, chercheur à l'université de Bristol et principal auteur de l'étude de Geophysical Research Letters, reconnaît que l'affaissement de l'océan n'aura pas un impact significatif sur le niveau des océans. Mais il appelle à inclure la GIA dans les équations pour calculer les futures élévations.
    >>
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 4956
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 78
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par eta un autre le Mar 4 Fév 2020 - 13:33

    pas foutu de prevoir la pluviometrie à venir dans 5 jours et ils se gargarisent avec le fond des mers qui se tasse de 0,11 mm et le niveau qui va monter de 3mm.

    eta un autre
    + membre techno +

    Messages : 1049
    Date d'inscription : 18/08/2013
    Age : 44
    Localisation Taintignies belgique

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Jéjé33 le Mer 5 Fév 2020 - 1:59

    eta un autre a écrit:pas foutu de prevoir la pluviometrie à venir dans 5 jours et ils se gargarisent avec le fond des mers qui se tasse de 0,11 mm et le niveau qui va monter de 3mm.

    Première erreur (habituelle des personnes non-initiées) : confondre prévisions météo et étude du climat, ce sont deux choses très différentes.

    Seconde erreur : utiliser des prévisions " automatiques " de pluviométrie à J+5. Déjà, il n'y a personne pour affiner (expertiser) derrière et, selon la complexité de la situation météo, il ne faut pas dépasser J+1 ou +2. C'est certain que si tu procèdes ainsi, 7 ou 8 fois sur 10, tu vas droit dans le mur dans ton organisation de chantiers agricoles. Faut savoir que derrière certains sites, il y a des informaticiens qui même s'ils sont un minimum intéressés par la météo, n'ont quasiment aucunes connaissances dans le même. Leur but, c'est de ramener du clic et avoir des visites, malgré la mauvaises fiabilité des prévisions.
    Jéjé33
    Jéjé33
    Mister Météo ACE

    Messages : 6314
    Date d'inscription : 27/11/2011
    Age : 37
    Localisation Gironde

    http://www.franceprevisions.fr/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par eta un autre le Mer 5 Fév 2020 - 7:36

    Je n'ai pas écrit ça pour dénigrer le travail des météorologues, mais en non initié je me demande comment les scientifiques mesurent une hausse du niveau des océans de 3mm et un abaissement du fond de 0,11 mm !!! 
    je sens que je vais écrire un article où il est question de virer tous les bateaux et les épaves du fond des mers et on va gagner 1,5 mm.
    :réfléchi
    Pour les sites automatiques, souvent quand il y a un changement important, ils se contredisent,donc pour l'organisation des chantiers, je pioche à droite et à gauche et je me débrouille. Vous l'avez souvent expliqué sur ce forum et je vous en remercie, que les prévisions à long terme ne sont précisement pas possibles et c'est dommage car je pense que c'est le rêve de tous les gens qui travaillent dehors.
    Pour finir, j'ai fait l'erreur de commenter cette info après une journée de merde !!!, j'aurai du me limiter aux blagues du forum.

    eta un autre
    + membre techno +

    Messages : 1049
    Date d'inscription : 18/08/2013
    Age : 44
    Localisation Taintignies belgique

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Honoré de Barzac le Mer 5 Fév 2020 - 9:33

    fernand raynaud l'avait dit depuis longtemps. Dans les océans les éponges ont un rôle important pour éviter la montée des eaux.

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 4100
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 68
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: réchauffement climatique : les vérités qui dérangent

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum