AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3829 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PIERRY

Nos membres ont posté un total de 2707422 messages dans 78402 sujets
la récolte ACE

Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  Bannie10
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Aller en bas

    default Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Le Mecreant le Mar 15 Fév 2011, 20:19

    L'Autorité de la concurrence émet un avis favorable sur le premier accord interprofessionnel signé dans la filière ovine.

    Pour rendre pleinement effectifs les bénéfices attendus de la contractualisation au sein de la filière,
    l'Autorité de la concurrence recommande que soit fixé rapidement un calendrier pour la mise en place
    d'un accord de second niveau entre les intermédiaires et la grande distribution.


    > English version Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  Flag_eng

    Alors que la loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (LMAP) du 27 juillet 2010 préconise des contrats entre producteurs et acheteurs pour lutter contre la baisse des revenus agricoles, l'interprofession de la filière ovine (Interbev), qui représente tous les acteurs de la filière, a conclu un accord le 1er décembre 2010.

    Avant homologation de l'accord et comme le prévoient les dispositions du code rural et de la pêche maritime, le ministre de l'économie a saisi pour avis l'Autorité de la concurrence afin de s'assurer que cet accord respectait les règles de la concurrence.

    Pour la première fois, une interprofession s'engage dans la contractualisation

    Confrontés, comme d'autres secteurs agricoles, à une crise importante (faible rentabilité des élevages, faibles revenus pour les éleveurs, volatilité des prix…), éleveurs et acheteurs (bouchers, abatteurs, transformateurs) se sont engagés dans une démarche volontaire de contractualisation.

    Comme elle l'a déjà souligné dans ses avis concernant les secteurs des fruits et légumes et du lait1, l'Autorité de la concurrence s'est toujours montrée favorable à la contractualisation et a, très tôt, encouragé les acteurs concernés à s'engager dans cette voie. Cette solution permet en effet aux agriculteurs de renforcer leur pouvoir de négociation vis-à-vis des acheteurs. Elle leur garantit un volume de ventes et un revenu tout en sécurisant l'approvisionnement des acheteurs.

    Aussi, l'Autorité de la concurrence se félicite de la démarche initiée par la filière ovine. Elle émet néanmoins deux recommandations concernant le champ d'application de l'accord et les clauses relatives au prix.

    Pour une pleine efficacité du dispositif, l'Autorité de la concurrence recommande que soit signé rapidement un accord de second niveau.

    L'accord interprofessionnel ovin porte sur le premier niveau de la filière, à savoir les transactions passées entre les éleveurs et les acheteurs. Néanmoins, pour être pleinement efficace, l'Autorité est d'avis que la contractualisation doit engager l'ensemble des maillons de la filière : éleveurs, intermédiaires mais aussi distributeurs. Si la contractualisation devait en effet se limiter aux éleveurs et aux acheteurs intermédiaires, les débouchés ne seraient pas garantis en aval (au niveau des distributeurs). Afin de sécuriser l'ensemble de la filière, l'Autorité encourage les acheteurs et les distributeurs à contractualiser et invite les pouvoirs publics à faciliter la mise en place de cet accord de second niveau, qui est d'ailleurs souhaitée par les opérateurs.

    L'Autorité appelle un certain nombre de précautions concernant la détermination des prix. Elle recommande que l'Observatoire de la formation des prix et des marges accompagne la filière ovine dans cette phase de contractualisation en contribuant à l'élaboration d'indices de référence fiables.

    En ce qui concerne les modalités de détermination des prix, l'accord prévoit qu'elles pourront s'appuyer sur des indices élaborés par l'interprofession. L'Autorité rappelle que la diffusion d'indicateurs de référence ne doit en aucun cas conduire à des recommandations de prix. Outre le fait qu'une recommandation de prix n'est pas efficace économiquement - un prix trop élevé pourrait inciter les acheteurs à privilégier les importations -, elle représente un réel risque juridique au regard des règles de concurrence.

    Chaque éleveur doit être libre d'individualiser son prix compte tenu de ses charges et de ses coûts en utilisant, le cas échéant, des indicateurs de tendance, dès lors qu'ils ne présentent aucun caractère normatif.

    L'Autorité reconnaît que la difficulté de la contractualisation réside dans la mise en place d'indicateurs de tendance fiables permettant aux éleveurs de fixer leur prix de vente à partir d'éléments objectifs. Aussi, elle est favorable à ce que l'Observatoire de la formation des prix et des marges accompagne la filière ovine dans l'élaboration d'indices pertinents et efficaces. Ces indicateurs pourraient par exemple tenir compte des coûts entrant dans le prix de la production, des prix à la consommation et de la cotation des viandes à l'étranger.
    1 Voir les communiqués et les avis 08-A-07, 09-A-48 et 10-A-28


    > Consulter l'intégralité de l'avis 11-A-03 du 15 février 2011 relatif à un accord interprofessionnel dans le secteur ovin.

    > Contact presse : Yannick Le Dorze / Tél. : 01 55 04 02 14 / Mel


    J'ai mis en rouge ce qui me semble important de suivre pour que la montagne n'accouche pas du chat qui va bouffer les souris.

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 63
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par hermine 22 le Mar 15 Fév 2011, 21:01

    la matiére grise ne fait pas défaut dans la bureaucratie !!!c'est incroyable comme ils peuvent se torturer pour nous etre agreable
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 36870
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 69
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011, 21:05

    Si seulement les parties soulignées en rouge par le mec et ran ...tanplan sont misent en musique, les gms peuvent déjà fermer boutique ou alors on est le 1ert avril et personne ne me l'a dit Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  660508

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011, 21:12

    ce qui me rassure c'est que moi simple paysan j'ai pas compris grand chose sauf que CELA NE DOIT EN AUCUN CAS CONDUIRE A DES RECOMMANDATIONS DE PRIX et là je ne suis plus du tout rassuré

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Le Mecreant le Mar 15 Fév 2011, 21:35

    pinocio a écrit:Si seulement les parties soulignées en rouge par le mec et ran ...tanplan sont misent en musique, les gms peuvent déjà fermer boutique ou alors on est le 1ert avril et personne ne me l'a dit Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  660508

    "le mec" c'est moi...

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 63
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011, 22:40

    Le Mecreant a écrit:
    pinocio a écrit:Si seulement les parties soulignées en rouge par le mec et ran ...tanplan sont misent en musique, les gms peuvent déjà fermer boutique ou alors on est le 1ert avril et personne ne me l'a dit Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  660508

    "le mec" c'est moi...
    Ah c'est toi le mecetran....tanplan ! Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.  279975

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011, 23:27

    all a écrit:ce qui me rassure c'est que moi simple paysan j'ai pas compris grand chose sauf que CELA NE DOIT EN AUCUN CAS CONDUIRE A DES RECOMMANDATIONS DE PRIX et là je ne suis plus du tout rassuré
    Il y est question d'indexation (même si le mot n'est pas écrit), de références fiables à établir...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par tekila le Sam 17 Mar 2012, 12:12

    https://www.dailymotion.com/video/xphq39_endives-les-endiviers-outrages-mais-les-endiviers_news malade
    tekila
    tekila
    + membre techno +

    Messages : 4820
    Date d'inscription : 01/01/2010
    Age : 46
    Localisation picard et chti...

    http://www.fairefrance.fr/cms/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par tekila le Jeu 15 Mai 2014, 21:58

    http://mobile.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/endives-la-justice-annule-l-amende-de-3-6-millions-pour-entente-sur-les-prix-88192.html

    y a quand meme une justice !!
    tekila
    tekila
    + membre techno +

    Messages : 4820
    Date d'inscription : 01/01/2010
    Age : 46
    Localisation picard et chti...

    http://www.fairefrance.fr/cms/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Invité le Jeu 15 Mai 2014, 22:12

    Bonne nouvelle. Ça va en soulager beaucoup dans notre coopérative même pour les non endiviers.
    L'amende était indexé sur le chiffre d'affaire globale, même si tout n'était pas en endive. Elle représentait à elle seul pour la coop prés de 1.2 million d'€.
    article de la Voix du Nord

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Contractualisation. Avis de l'autorité de la concurrence.

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum